Interessé?

Souhaitez vous avoir accès aux actualités, information de base et réglementation sectorielles en matière de droit du travail, droit de la sécurité sociale et fiscalité salariale?




Coronavirus COVID-19 : plusieurs nouvelles subventions wallonnes pour les Missions régionales pour l’Emploi

Actualités - 30/06/2020
-
Auteur(s): 
Benoît Lysy


Les Missions régionales pour l’Emploi (MIRE) agréées peuvent bénéficier de deux nouvelles subventions de soutien dans le cadre de la crise du coronavirus COVID-19, visant à couvrir l’achat d’équipement et de matériel sanitaire et informatique (télétravail). Les conditions de la subvention annuelle de fonctionnement qui leur est déjà octroyée sont en outre légèrement assouplies.
Les MIRE agréées se voient ainsi octroyé, avec effet au 1er janvier 2020 :
une subvention égale au nombre d'équivalents temps plein occupés qu’elle occupe multiplié par 350 euros, destinée à couvrir l'achat d'équipements et de produits paramédicaux, médicaux et sanitaires, ainsi que le coût de l'entretien sanitaire des locaux pris en charge par la MIRE entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020 ;
une subvention exceptionnelle unique de 5000 euros visant à couvrir l'achat d'équipement et matériel informatique permettant de réaliser à distance les activités de la MIRE.
Ces deux subventions sont liquidées par le FOREM sur la base d'une déclaration de créance envoyée par la MIRE. Celle-ci fournit, au moment de l'envoi du rapport d'activité, les pièces justificatives relatives aux dépenses couvertes.
Parallèlement, les conditions d’octroi de la subvention annuelle de fonctionnement destinée aux MIRE sont assouplies. Le montant de celle-ci dépend du nombre de demandeurs d'emploi accompagnés par la MIRE qui se sont insérés sur le marché de l'emploi. Pour la subvention relative à l'année 2020, est considéré comme inséré dans l'emploi, le bénéficiaire qui a exercé une activité professionnelle dans le cadre d'un ou plusieurs contrats de travail pour une durée totale d'au moins trois mois (au lieu de six mois) dans les 12 mois qui suivent la signature du premier contrat de travail, à l’exclusion, toujours, des emplois tremplins et de transition.
Cet assouplissement entre en vigueur rétroactivement au 1er janvier 2020.

Source:  Arrêté de pouvoirs spéciaux n° 51 du Gouvernement wallon du 16 juin 2020 relatif aux mesures de déconfinement COVID-19, en matière d'emploi et d'insertion socioprofessionnelle, en ce compris dans le secteur de l'économie sociale, M.B., 26 juin 2020 (art. 16-18)

Informations supplémentaires: Arrêté du 31 mars 2020 du Gouvernement wallon de pouvoirs spéciaux n° 11 relatif aux diverses dispositions prises en matière d'emploi, de formation et d'insertion socioprofessionnelle, en ce compris dans le champ de l'économie sociale, M.B., 3 avril 2020 (art. 8-9)